Comment trouver un travail rapidement ?

Nombreux sont mes lecteurs qui appartiennent à une génération connaissant la galère du chômage, le manque d’emplois, et la précarité. Etre né dans les années 70s ou 80s est synonyme de commencer sa vie professionnel dans un modèle économique devenu de plus en plus défavorable au travail: En trame de fond bien sur, le travail humain est de moins en moins valorisé – Faute à la technologie entre autre. Mais en plus de cela, la crise financière et économique récente a déséquilibré la balance déjà fragile entre travail et travailleur. De plus en plus nombreux à arriver sur une marches déjà saturé, la tache du chercheur d’emploi n’est que plus difficile et décourageante.

Je vous invite, dans ce qui suit, à examiner votre démarche de chercheur d’emploi. Si vous cherchez depuis trop longtemps, il y a forcement quelque chose que vous pourriez mieux faire. Il y a certainement un détail que vous pourriez améliorer et qui s’avérera décisif. Les points suivants seront utiles à quiconque cherche à optimiser sa recherche d’emploi et retirer un maximum de celle-ci. Que ce soit pour générer un maximum de réponses par envoie de CV, écrire une lettre de motivation vraiment motivante, ou encore réussir un entretien d’embauche, il y aura surement une ou plusieurs des idées suivants qui vous seront utiles.

25 techniques pour trouver un emploi rapidement et facilement

1. Gardez la trace de vos accomplissements – C’est ce que vous allez vendre à votre potentiel future employeur : Les projets que vous avez particulièrement bien gérés, les problèmes que vous avez résolu, les couts que vous avez réduits, etc. Puisque vos diplômes ne sont finalement importants que lorsque vous cherchez votre premier travail, gardez la trace de vos plus belles réalisations professionnelles. L’endroit idéal pour les conserver est votre CV. Tenez celui-ci à jour et incluez tout ce qui pourra vous faire briller aux yeux de celui ou celle qui le lira. N’hésitez pas à garder une liste complète que vous pourrez affiner et adapter au poste que vous convoitez. Ainsi, durant l’entretien, si il vous est posé une question du type « Donnez moi un exemple de projet illustrant vos capacités à assurer ce poste » vous pourrez porter l’attention de votre interlocuteur sur des sujets biens précis et pertinents, sans être pris par surprise. La clé d’un entretien d’embauche réussit réside en grande partie dans sa préparation.

2. Gardez de bonnes relations – Certes, quitter une société est souvent un soulagement, et parfois une obligation. Les collègues ennuyeux, le chef casse-pied, un licenciement difficile à avaler, etc. Ce n’est pas une raison pour régler vos comptes avant de partir. Ravalez votre fierté, ayez le sourire lors de votre dernier jour et serrez cordialement la main de votre manager. Non seulement le monde est petit et vous pourriez croiser ces gens là dans le reste de votre carrière, mais en plus, si vous avez besoin de références à un moment ou à un autre, vous pourrez les demander plus facilement.

3. Ouvrez les oreilles de votre entourage – Vos amis, votre familles et vos collègues peuvent vous aider à trouver un emploi. Sans prendre le risque bien sur que l’information que vous cherchez un nouvel emploi n’arrive dans la mauvaise oreille (Autrement dit, en gardant le contrôle), parlez autour de vous de votre recherche. Votre entourage pensera naturellement à vous s’il entend parler de quelque chose qui pourrait vous convenir. Ceci est une manière de provoquer votre chance.

4. Internet n’est pas la seule solution – Certes, les offres d’emplois en ligne sont un outil indispensable et Internet devrait être l’outil principal de votre recherche, mais si nécessaire, n’hésitez pas à décrocher le téléphone ou à vous déplacer. D’une part, les sociétés ne postent pas systématiquement leurs offres sur Internet, et d’autre part cette démarche peut faire bonne impression auprès d’une personne qui recrute. La raison pour laquelle une entreprise lambda n’a pas publié d’offre en ligne est la même qui fera que cette entreprise appréciera que vous vous déplaciez en personne.

5. Aucun job n’est parfait – Ne vous enfermez pas dans un idéal. Ne refusez pas un poste parce que le salaire, les vacances ou la cantine ne vous plaisent pas. Le travail parfait n’existe pas, et il vous faudra faire des concessions et ne pas cadenasser vous-même des portes à fort potentiel. Pesez les pours et les contres habilement.

6. Soyez spécifique dans votre lettre de motivation – Les recruteurs cherchent des gens qui se donnent la peine de montrer leur réelle motivation. N’envoyez pas votre CV avec une lettre de motivation générique qui ne se démarquera pas de celle des autres candidats. Ecrivez une nouvelle lettre de motivation pour toute nouvelle position, ou adaptez-la finement.

7. Prenez soin de la présentation de votre CV – La qualité de votre CV et de votre lettre de motivation en disent long sur la qualité de votre travail future. Ces documents se doivent d’être irréprochables en termes d’orthographe et de style. Faites les relire par d’autres afin d’avoir un avis externe à la fois sur l’information en elle-même (orthographe notamment) et sur la présentation (Un paragraphe non aligné avec le reste fera très « brouillon »).

8. Ne parlez pas que de vous dans votre lettre de motivation – Votre CV se charge de présenter votre profil d’une manière neutre et organisée. La lettre de motivation doit être utilisée de manière à montrer l’adéquation entre vous et l’entreprise. Elle doit mettre en relief votre profil par rapport à celui de l’entreprise. Appuyez-vous sur votre CV pour montrer que vous comprenez les enjeux de la société. Ne commencez pas toute vos phrases par « je ». Prenez du recul.

9. Forgez votre CV pour une position particulière – Sans mentir ou inventer des formations dans votre CV, modifiez celui-ci pour qu’il mette en avant les compétences requises par le poste que vous visez (Par exemple, si vous postulez pour un poste de développeur PHP, « PHP » devrait être au début de la liste des langages de programmation que vous maitrisez). De la même manière, votre passé de maitre-nageur à la piscine municipale n’aura que peu d’importance ici.

10. Soyez a l’heure – Le jour de l’entretien, prévoyez suffisamment de temps pour être a l’heure : Partez en avance, et si vous arrivez 20 minutes avant l’heure de votre rendez-vous, profitez-en pour prendre un café ou vous regrouper quelques minutes. D’autant plus si les transports en commun n’ont pas été tendres pour vous : Prenez le temps d’évacuer ce stress superflu.

11. Habillez vous convenablement – C’est un des reflexes les plus évident. Ne vous présentez pas en jean basket le jour d’un entretien. Si vous passez votre entretien directement après le travail et ne pouvez pas porter un costume, excusez-vous en lorsque vous prenez place en face de votre interlocuteur. « Pardonnez moi de ne pas porter de costume, je ne voulais pas attirer l’attention de mes collègues aujourd’hui ».

12. Posez des questions – Avec l’expérience, il vous sera de plus en plus facile de poser des questions. Les reflexes se feront de plus en plus automatiques, et c’est tant mieux : C’est un excellent moyen de montrer votre intérêt. Mieux encore, si la veille au soir vous aviez pu vous promener sur le site web de la société, vous aurez pu mémoriser quelques questions pertinentes : Cela fera état, également, que vous vous étiez renseigné au préalable. L’industrie de l’entreprise en particulier, son approche stratégique, son implémentation internationale, etc. sont autant de sujets « génériques » que vous pourrez aborder et qui traduisent d’une vision un peu plus large.

13. Ne « sortez pas la poubelle » sur votre ancien(ne) chef – Celui ou celle-ci est peut-être la raison pour laquelle vous avez décidé de démissionner. N’exagérez pas dans ce cas l’expression de votre mécontentement: Rappelez vous que vous êtes en train de parler à un futur chef potentiel, et que celui ou celle-ci n’a surement pas envie d’un ou d’une employé susceptible de parler négativement dans son dos. Soyez raisonnables. Au contraire, n’hésitez pas à reconnaitre les qualités de l’entreprise dont vous venez, ainsi que celles des gens qui vous y entouraient.

14. Ayez une bonne raison de partir – Lors de votre conversation, il vous sera surement demandé le pourquoi de votre départ. Songez-y au préalable. Tout ce que vous pourrez dire en la matière pourra être retenu contre vous. Si la personne en face de vous juge que vous êtes partis ou partez pour une mauvaise raison, cela sera un point négatif majeur pour votre candidature. Si au contraire vous montrez avoir la tète bien vissée sur les épaules quant à votre décision, et apparaissez comme l’ayant pris rationnellement et logiquement, vous marquerez des points.

15. Prêtez attention – Bien sur, prêter attention à ce qui vous est dit est important : Cela permet de montrer votre intérêt. Posez une question, revenez sur ce qui vient de vous êtes dit, et de manière générale ne soyez pas un simple candidat passé au crible. En plus de faire montre de votre intérêt, gardez en tête que vous êtes vous aussi en train de faire passer un entretien à une entreprise. Vous cherchez à la connaitre, connaitre votre futur manager. Plus vous glanerez d’information sur le poste en question, plus votre décision d‘accepter ou non une potentielle offre sera pertinente. Donnez-vous les moyens de pouvoir comparer deux offres similaires jusqu’à leurs plus fin détails. Autre élément : Faites l’effort de mémoriser les noms et prénoms des personnes que vous rencontreraient. Non seulement parce que cela vous permettra si besoin est de les mentionner dans un entretien suivant, mais aussi parce que certains vous testeront sur ce point qui en dit long sur votre attention.

16. Faites des recherches – Nous avons parlé de vous renseigner sur la société avant de passer un entretien. Allez plus loin encore: Renseignez vous sur son industrie, les acteurs du marché. Renseignez-vous sur le poste. Si il s’agit d’un poste de programmeur dans un langage quelconque, assurez vous de connaitre les dernières nouvelles sur ce langage – La dernière version disponible, un environnement de développent particulier… Ce petit plus par rapport à un autre candidat au profil similaire pourra vous rendre un très grand service et vous faire briller en comparaison.

17. Soyez civil – Cela semble absurde, mais ca s’est vu : Ne mâchez pas du chewing-gum, n’enlevez pas vos chaussure et prenez une douche le matin de votre entretien. Ne laissez rien au hasard et qui pourrai constituer une raison pour l’entreprise de ne pas vous embaucher.

18. Votre entretien démarre quand vous rentrez dans le bâtiment – Certes, vous n’êtes pas encore assis au bureau de la personne qui vous fait passer l’entretien, mais gardez ceci en tète : Certains employeurs demanderont aux réceptionnistes comment vous vous êtes comportés avec eux. Si votre entretien se déroule à l’occasion d’un repas, n’essayez pas d’impressionner votre interlocuteur avec la quantité de vin que vous pourraient boire, et ne traitez pas le personnel du restaurant comme des moins que rien.

19. Ne parlez pas salaire – Une règle de base est de ne pas parler de salaire trop tôt. Ou plutôt, laissez l’employeur évoquer le sujet en temps et en heure. Apparaitre soucieux du salaire donnera l’impression que vous n’êtes pas vraiment intéressé par le poste en lui-même.

20. Email de remerciement – C’est très anglo-saxon, mais pourrait être bien reçu dans d’autres contextes. Faite cours : «Merci pour cette opportunité de discuter avec vous », mais n’hésitez pas à rappeler à quel point vous pensez être parfaitement adapté à la position, et même à préciser des idées ou autre éléments évoqués durant l’entretien.

21. Ne harcelez pas – Il est acceptable de vous renseigner, après la deadline qui vous a été donné, sur la position. Néanmoins, n’envoyez pas des emails à répétitions et ne harcelez pas l’entreprise. S’ils ne répondent pas à votre premier email, il est temps de vous concentrer sur l’entreprise suivante.

22. Apprenez de vos erreurs – Prenez le temps de passer en revue ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné lors de l’entretien. Etudiez vos erreurs, et faites en sortes de ne plus les faire à nouveau. Ces erreurs peuvent être certaines choses que votre interlocuteur a remarqué ou mentionné, ou encore un point sur lequel vous n’êtes pas sur à 100%. Elles peuvent être contextuelle ou non, impliquer votre préparation ou votre performance « live ». Questionnez votre entretien. Que pourriez-vous faire de mieux la prochaine fois ?

23. N’arrêtez pas de chercher si vous attendez une réponse – Le processus d’embauche est long, et se solde la plupart du temps par un refus. Ne gaspillez pas votre temps et n’arrêtez pas vos recherches simplement parce que vous êtes déjà en contact avec une entreprise. Bien sur, vous n’êtes pas garanti d’obtenir un emploi, mais en plus de cela, si vous avez envoyé votre CV à plusieurs entreprises à la fois, il serait malvenu de ne pas donner de nouvelles à certaines d’entres elles. Même dans les dernières phases du processus, ne coupez pas les ponts avec d’autres entreprises. « On est jamais sur de rien ».

24. Ne démissionnez pas avant d’avoir signé – (Ceci est valable si vous avez déjà un travail, bien sur) Tout d’abord, vous n’êtes jamais sûr de ce qui va se passer. Au dernier moment, les Ressources Humains de l’entreprise pourraient décider de ne pas vous embaucher. Vous vous retrouveriez dans une position délicate. Ensuite, si vous le pouvez, ne vous mettez pas dans la situation d’un demandeur d’emploi. Lors de votre négociation, vous aurez plus de poids si vous avez déjà un emploi.

25. Mentez sur votre salaire actuel – A manier avec prudence car certaines entreprises se renseigneront sur le sujet et/ou vous demanderont des feuilles de salaire afin de prouver ce que vous annoncez. A moins que vous ne soyez dans un pays qui autorise que l’entreprise fasse ce genre de recherche, et/ou que vous savez que votre employeur courant va être sollicité concernant votre profile, pensez bien à ce que vous aller répondre : Le meilleur moyen d’obtenir le salaire que vous désirez est de dire à la nouvelle entreprise que c’est votre salaire actuelle. S’ils veulent vraiment vous embaucher, ils ne vous offriront pas un salaire inferieur.

Rechercher un emploi n’est pas compliqué. Répondre à des offres, envoyer son CV, passer des entretiens. Néanmoins, outre votre profil qui compte énormément, la méthodologie que vous utiliserez peut faire la différence avec un autre candidat. Mettez toutes les chances de votre coté en suivant ces conseils.

Previous

Next

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This