Les bienfaits de la méditation sur le cerveau et le corps

Les nombreux bienfaits de la méditation

La méditation peut être déroutante au premier abord mais une fois que l’on comprend ce que signifie méditer, on est en mesure de mieux se connaître.

 Source : Huffington Post 

La méditation peut être déroutante au premier abord mais une fois que l’on comprend ce que signifie méditer, on est en mesure de mieux se connaître.

Vous pouvez arrêter de lire ici cet article tant cette phrase résume bien le contenu du “Pratique de la méditation” de Fabrice MIDAL. Bien sûr, la méditation a des bénéfices réels qui vont encore au-delà. Mais le véritable cadeau, c’est bien ce retour à l’authenticité, à un rapport vrai avec soi-même qui aide améliorer sa vie !

Qu’est-ce qu’est n’est pas la méditation !

1 – Méditer, c’est se relaxer

Si vous êtes tendus, allez plutôt faire de la relaxation, des exercices de respiration ou des étirements. Car la méditation n’apprend pas à lâcher une tension mais à la considérer avec précision.

Pratiquer ne vise pas à vivre un moment de relaxation, réduire le stress ni encore à prendre des “mini-vacances”.

2 – Méditer, c’est se déconnecter de la réalité

Yeux levés au ciel, regard absorbé on ne sait où,… dans les photographies des magazines, les pratiquants  semblent un peu éthérés et focalisés sur eux-mêmes.

Pourtant, méditer ce n’est pas se replier sur soi, se fermer au monde. Il s’agit au contraire de rester ouvert à ce qui est, présent et alerte.

3 – Méditer, c’est faire le vide dans sa tête

Lorsqu’on commence à pratiquer, on est surpris de constater à quel point il est difficile de ne penser à rien. Au contraire, l’esprit vagabonde sans cesse (entre les soucis au travail, la listes de courses à faire, le condensateur de la voiture à réparer…). L’expérience consiste justement à faire l’expérience de cette réalité, à l’accepter sans jugement. Chercher à dominer son esprit, à le contrôler serait une lutte stérile.

4 – Méditer, c’est “entrer en religion”

La méditation ne ressemble en rien à une religion. Ainsi, elle dicte pas aux gens ce qu’ils doivent faire, être ou penser. Elle ne dicte aucune règle collective que chacun devrait suivre. A l’inverse, elle invite à faire l’épreuve de ce que nous sommes pour mieux nous connaitre, pour ne pas se couper de son être.

5 – Méditer est une pratique intrinsèquement orientale

Certes, la méditation a été inventée en Inde par Bouddha. Mais le christianisme a connu des pratique semblables : l’oraison et la contemplation se retrouvent chez les pères du désert ou des mystiques du XVIIème siècle français.

 

La méditation, une manière se retrouver dans une société bruyante

Apprendre à méditer, c’est aussi se créer un espace personnel où l’on peut réfléchir, se questionner, développer une pensée. Avec un rythme de vie bruyant, stressant, la méditation fait office de médicament. Apprendre à ralentir, à se reposer est aussi une clé essentielle du développement personnel.

Previous

Next

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This