Méthode pomodoro et ses techniques d’efficacité

Quel que soit votre emploi, il y a de fortes chances que vous puissiez faire un meilleur usage de votre temps.

Si vous voulez vraiment être plus productif, mais que vous ne savez pas par où commencer, vous devriez commencer par la technique Pomodoro, une méthode de gestion du temps simple qui aide à se concentrer sur nos tâches à réaliser.

La méthode a été développée dans les années 1980 par Francesco Cirillo, alors étudiant universitaire. Il a publié un livre sur le système en 2006 et travaille maintenant comme consultant en productivité.

Pourquoi les techniques de la méthode pomodoro sont efficaces

L’intérêt de la méthode pomodoro est qu’elle permet de mieux gérer son temps et d’interdire les distractions de nous déconcentrer. Notre productivité au quotidien est mise en péril par notre environnement qui nous distrait de bien des manières : Internet, le smartphone, les collègues, la fatigue, etc.

Des études ont démontrée que notre temps d’attention est en fait limité, voire très limité. Concrètement, votre cerveau ne peut pas rester concentrer pendant un temps illimité. Cette durée est estimée entre 20 et 25 minutes. Après cela, notre cerveau a besoin d’un temps de repos de quelques minutes pour décompresser. 

C’est pour cette raison que les cours scolaires nous laissent de mauvais souvenirs. Le planning était naturellement trop intensif pour notre cerveau avec des cours qui duraient en générale 45 minutes ou 1 heure. Notre concentration et notre efficacité étaient loin d’être géniales !

La méthode pomodoro s’appuie donc sur ce principe et vise à nous plonger dans une période d’activité intense suivie d’un petit break pour relâcher la pression.

Comprendre la méthode pomodoro et l’appliquer au quotidien 

Sa technique est populaire en partie parce qu’elle est si simple. Le concept est le suivant : Lorsque vous vous asseyez pour terminer une tâche, réglez une minuterie de 25 minutes.

Travaillez sur cette seule tâche sans interruption pendant cette période de temps, sans faire de pauses ou d’interruptions – ce qui signifie pas de Facebook, pas de courriel et pas d’allées et venues aux toilettes.

Si vous avez une idée sur laquelle vous avez besoin de revenir, notez-la, puis continuez à travailler. Lorsque ces 25 minutes sont écoulées, accordez-vous une pause de cinq minutes.

Si vous le pouvez, complétez ce cycle quatre fois, puis faites une pause plus longue d’environ 30 minutes. En appliquant cette technique, on devient plus efficace et on évite de procrastiner.

Pendant cette période de 25 minutes de travail, vous serez probablement surpris par le nombre de fois que votre attention s’égare et par la fréquence à laquelle vous avez envie de céder à la distraction. « Je peux sûrement répondre à un e-mail », vous vous direz. « Et si on faisait une petite pause sur Twitter ? » Mais la beauté de la minuterie, c’est que non seulement vous avez un petit objectif réalisable à atteindre – ces quelques minutes de productivité ininterrompue – mais vous pouvez voir vos progrès lorsque le minuteur sonne !

Il y a aussi des données scientifiques à l’appui de cette technique. Des études ont montré que de brèves pauses aident à mieux se concentrer. En vous accordant un petit sursis, vous devenez un meilleur travailleur.

Et si quelqu’un vous interrompt pendant vos 25 minutes de boulot ?

Mettez l’horloge en pause. Essayez de négocier un moment où vous pourrez parler de leurs préoccupations, qu’il s’agisse de retourner leur appel téléphonique ou de planifier une réunion pour plus tard. Si ça ne peut pas attendre, vous devrez réinitialiser votre minuterie.

Les applications et les sites web basés sur la technique et la méthode Pomodoro

Il existe plusieurs applications et sites Pomodoro pour vous aider dans votre parcours de productivité. Vous pouvez utiliser des sites Web comme TomatoTimer, ou télécharger une application comme focus booster. Mais vous n’avez pas besoin de dépenser d’argent pour cela. N’importe quel minuteur fera l’affaire.

Si 25 minutes vous semblent trop courtes pour faire quoi que ce soit, essayez un autre délai de productivité éprouvé : travaillez pendant 52 minutes, puis faites une pause de 17 minutes !

Voir aussi : 

Technique Pomodoro – Wikipédia

Previous

Next

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This