Comment éviter les personnes toxiques ?

Elles n’ont pas seulement tendance à voir tout en noir et à envisager en permanence le pire, elles passent leur temps à critiquer et décourager leur entourage. Les personnes dites “toxiques” adoptent en général un tel comportement car elles n’ont pas confiance en elles, et ont peur de l’inconnu et de l’échec.

Ces personnes croient sincèrement que ceux qui ont réussi, n’ont jamais connu de revers et qu’ils ont surtout eu de la chance… Certaines sont même si nuisibles qu’elles ne veulent pas voir notre vie s’améliorer : elles prennent plaisir à nous signifier que nous ne sommes pas capables de réussir et nous incitent à renoncer à nos projets.

Pourquoi il faut à tout prix éviter les personnes toxiques

Les personnes toxiques sont largement à l’origine de nos croyances limitatives et négatives sur nous-mêmes et sur les autres même si nos expériences malheureuses y participent. Nous finissons ainsi par croire par exemple que nous sommes idiots, moches, maladroits, incapables, sans talents… Les croyances positives comme négatives se forment dans les premiers âges de la vie au contact de nos parents, de nos instituteurs et plus largement de notre entourage.

Malheureusement, personne ne nous apprend qu’il n’y a pas d’échecs, il n’y a que des résultats. Il ne faut donc pas écouter les oiseaux de mauvais augure qui n’attendent qu’un faux pas de notre part, pour nous critiquer voire nous rabaisser.

Ne pas réussir du premier coup, ne doit pas nous amener à renoncer mais au contraire à recommencer jusqu’à ce que nous parvenions à atteindre notre objectif. Toute la difficulté est de faire la part des choses entre la persévérance et l’entêtement, entre le conseil utile et le conseil toxique. L’expérience de la vie passée au tamis de la lucidité, nous apprend à séparer le bon grain de l’ivraie.

Comment échapper à un entourage toxique ?

Hélas, lorsque nous sommes enfants, nous ne choisissons pas notre famille, ni nos professeurs, et nous sommes trop jeunes pour avoir conscience de cette mauvaise influence. Nous intégrons donc les croyances négatives comme des vérités immuables. Nous finissons même par nous comporter à l’image de ces croyances : les enfants ayant été baignés dans une atmosphère positive, ont une meilleure estime d’eux-mêmes, ont davantage confiance en eux que les autres et réussissent donc mieux leur vie même s’ils ne sont pas dotés de capacités physiques et intellectuelles plus importantes que les autres.

Une fois adultes et indépendants, nous pouvons choisir avec qui nous vivons et qui nous fréquentons mais comme nous avons tendance à reproduire le schéma de notre enfance, nous sommes attirés par ces personnes comme nous les attirons. Et les personnes positives qui pourraient avoir une influence bénéfique sur nous, n’ont aucunement envie d’écouter nos lamentations et nous fuient.

Pour en sortir, il est donc vital d’identifier nos croyances négatives et les remplacer par des croyances positives. Les techniques de visualisation utilisées par la PNL (programmation neuro linguistique) doivent nous aider à briser la répétition de nos erreurs dictées par nos anciennes croyances et à adopter un nouveau comportement qui nous libérera de nos blocages qui nous empêchent de nous réaliser. Alors nous nous éloignerons naturellement des personnes toxiques qui nous entourent et nous attirerons celles qui ont une influence positive.

Si nous maîtrisons suffisamment cet exercice alors nous ne reproduirons pas les même erreurs que nos parents ou notre entourage, et nous transmettrons à nos enfants, l’estime de soi et la confiance en soi indispensables pour avoir le goût et la curiosité d’aller vers l’inconnu et d’entreprendre, et profiter pleinement de la vie.

Previous

Next

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This