Comment avoir l’esprit tranquille ?

Il est facile de réduire le minimalisme à des préoccupations de ménagère : toute l’affaire se résumerait à vider ses placards et faire le tri dans ses affaires ! Honnêtement, il n’y a pas besoin de lire des tonnes de livres pour simplifier son habitat. Un peu de bon sens et de volonté suffisent. En revanche, désencombrer son esprit de l’incessant flot de pensées qui s’enchaînent à une vitesse effrayante et coulent tel un torrent tout au long de la journée, est autrement plus difficile.

Pourquoi l’esprit tranquille est essentiel !

Mais c’est absolument vital si nous ne voulons pas finir épuisés psychiquement, émotionnellement et physiquement : “burn out”  à tous les étages ! Ce fléau mental nous empêche surtout de nous concentrer sur  l’essentiel et en premier lieu sur nos objectifs de vie. Et il augmente en proportion de l’importance des soucis que chacun d’entre nous rencontre dans sa vie et qui ne peuvent disparaître du jour au lendemain – les conflits à son travail, les relations avec ses proches ou encore ses finances dans le rouge… “Si le problème a une solution, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Si le problème n’a pas de solution, il ne sert à rien de s’inquiéter“, dit le proverbe bouddhiste. En effet, si une solution existe, il suffit de la mettre en œuvre et alors le problème disparaît, et si nous ne pouvons rien y faire parce que l’issue ne dépend pas de nous alors il ne sert à rien de se faire du souci. Nous sommes cordialement invités à pratiquer le ”lâcher prise”. Malheureusement, notre ego comme notre attachement aux personnes et aux objets sont si puissants que nous nous laissons facilement submerger par les événements de sorte que nous les subissons au lieu d’avoir le réflexe de prendre du recul et de relativiser.

Dans son e-book, “The Art of being Minimalist”*, Everett Bogue considère que cet encombrement dans notre cerveau nous empêche d’agir efficacement dans la plupart des situations. Notre esprit “dérangé” saboterait carrément tous nos plans en passant son temps à anticiper ce qui pourrait se passer et de tout analyser encore et encore. Le blogueur américain propose seize façons de désencombrer son esprit. Parmi celles-ci figurent les actions qui consistent à évacuer le problème qui trotte dans notre tête en le couchant par écrit ou en parlant avec quelqu’un. La plupart des autres conseils d’Everett Bogue se rattachent aux différentes méthodes de méditation.

Chez les bouddhistes, s’entraîner à être dans le moment présent – c’est-à-dire pleinement avec ce que l’on est en train de faire – est la clé pour parvenir à contrôler son esprit : par exemple, s’asseoir en silence en se contentant d’observer le flot de ses pensées jusqu’à ce que celles-ci disparaissent ; faire des exercices de respiration en se concentrant sur l’acte d’inspirer et d’expirer lentement ; porter son regard et son esprit sur un objet situé devant soi ; marcher en se concentrant uniquement sur le fait de mettre un pied devant l’autre et plus généralement mettre à profit toutes les petites tâches quotidiennes que nous faisons sans réfléchir pour au contraire s’exercer à se concentrer uniquement sur notre activité comme par exemple faire la vaisselle ou préparer un repas. Ceux qui pratiquent la méditation savent qu’il faut s’exercer tous les jours à cette gymnastique de l’esprit si l’ont veut réellement progresser et se libérer de ce brouhaha incessant qui pollue nos vies.

Previous

Next

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This