Comment arrêter de procrastiner pour devenir efficace

On sait tous que ceux qui ne procrastinent pas arrivent à faire plus de chose, à être plus productifs !

Et pourtant, pour la plupart d’entre nous, la tentation de remettre les choses à plus tard est toujours présente.

 Rassurons-nous…Développer de nouvelles habitudes et adapter quelques petits changements de perspective peuvent vous aider à arrêter de tergiverser pour de bon.

Pourquoi la procrastination est-elle nuisible ?

Beaucoup d’entre nous reconnaissent ce sentiment rampant de crainte et de honte lorsque nous évitons une tâche depuis beaucoup trop longtemps et que son échéance approche à grands pas.

La procrastination peut avoir des conséquences négatives. Esquiver vos responsabilités jusqu’au dernier moment peut être destructeur pour vos finances et votre bien-être.

L’importance d’être productif

À quoi ressemble la vie pour quelqu’un de productif ?

Une personne productive sait prioriser les tâches les plus importantes. Pour être le plus productif possible, il faut savoir mettre son énergie des les tâches qui importent !

Les gens qui ne procrastinent pas n’aiment pas nécessairement faire tout ce qu’ils ont à faire sur leur liste de choses à faire, mais ils ont compris qu’il est préférable de faire les choses avec le moins de retard possible et que cela leur cause moins de problèmes au bout du compte.

La procrastination est très courante au sein de la population mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vos changer vos habitudes pour autant !

Voir aussi : Comprendre et appliquer la méthode Pomodoro

Comment arrêter de procrastiner définitivement !

 Élaborer une routine quotidienne

Savoir ce que vous devez faire tous les jours et déterminer l’ordre optimal dans lequel le faire vous permet de gagner un temps considérable ! Il aide à garder les tâches banales comme le nettoyage et la préparation de votre déjeuner pour ne pas entraver vos progrès dans des tâches plus importantes et plus urgentes. En suivant une routine quotidienne ou hebdomadaire, vous avez moins de choix inutiles à faire chaque jour et moins de place pour les tendances à la procrastination.

Occupez-vous d’abord des tâches simples

C’est un cliché que lorsqu’un étudiant doit écrire un article, par exemple, il devient soudainement très enthousiaste à l’idée de nettoyer sa chambre.

Vous pouvez penser que c’est d’abord s’attaquer à la procrastination au plus petit niveau. Si vous planifiez vos tâches, vous n’aurez plus d’excuse pour basculer et vous écarter de votre projet actuel.

Segmentez un projet de manière stratégique

Souvent, la procrastination survient lorsqu’un projet est trop intimidant. Il peut s’agir d’un projet très difficile (p. ex. un article sur un sujet que vous ne comprenez pas) ou simplement important ou fastidieux (p. ex. un long article sur un sujet qui vous ennuie).

Pour éviter cela, découpez votre projet en plusieurs mini-projets : 

– Lundi : Cherchez les infos de base

– Mardi : Faire un plan

– Mercredi : Rédiger la moitié

– Jeudi : Rédiger l’autre moitié

– Vendredi : Relire son travail

Planifiez le « travail » de chaque jour à l’aide de votre calendrier ou de la méthode que vous préférez. 

Récompensez-vous

Offrez-vous des récompenses pour avoir travaillé sur ce que vous auriez autrement remis à plus tard. Vous pouvez vous récompenser de diverses façons.

La première est de vous promettre que si vous travaillez jusqu’à un certain moment de la journée, vous pourrez vous détendre et faire quelque chose d’amusant. Une autre est d’alterner des périodes de travail avec des périodes de plaisir.

Pour tirer le meilleur parti de cette méthode, il faut vraiment se connaître soi-même et être honnête, sinon on se retrouve avec toutes les récompenses et aucun progrès.

Évitez les distractions

Avec Twitter, Facebook, le smartphone qui vibre…On a tout pour être distrait !

Si vous savez que vous êtes sur le point de vous asseoir et de travailler sur un gros projet, mettez votre téléphone dans une autre pièce et mettez-le sous silencieux.

Prenez le temps de décompresser

Vous procrastinez peut-être parce que vous essayez de travailler, de travailler, de travailler, de travailler tout le temps. Prenez du temps dans votre emploi du temps pour vos loisirs – les choses que vous aimez faire. Apprenez aussi à réduire vos niveaux de stress liés au travail et à vos projet…Sans quoi le fait de ne pas être aussi efface que souhaité pesera lourd sur votre moral !

Si vous êtes sur un projet délicat et que vous perdez en efficacité, n’hésitez pas à faire une petite méditation pour retrouver de l’énergie et de la sérénité.

Voir aussi :

7 façons pour rester superconcentré – Nouvel Homme

6 astuces pour être plus productif – La Fabrique Crépue 

 

Previous

Next

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This